Le jeu de l’esprit: Libération ou esclavage

 

Pourquoi notre état d’esprit est-il si fluctuant ? 

Pourquoi est-ce si difficile d’entreprendre quelque chose et d’aller au bout?

Pourquoi cela nous coûte tant d’accomplir certaines actions, certaines tâches alors qu’il est si facile de se faire plaisir?

Pourquoi nos efforts manquent-ils tant de constance?

Pourquoi ne trouvons-nous pas la motivation pour les choses qui nous demandent un effort?

 

La réponse est très simple: nous sommes prisonniers de notre esprit. Pourquoi? Parce que sa nature est de répéter le plaisir qui ne demande aucun effort.

 Ceci a pour effet de créer en nous des schémas de comportements et des habitudes qui nous enferment dans notre propre prison, limitant ainsi notre potentiel et nous faisant souffrir. Alors, comment se libérer de cette prison intérieure?

 1. Sans surprise… venez nous voir aux cours de yoga 🙂

Pratiqué de manière régulière, le yoga permet de nettoyer en profondeur le corps et l’esprit et de défaire les schémas profondément enracinés en soi. Il libère les filtres qui brouillent notre clarté de perception et met en place un cercle vertueux source de bien-être, d’équilibre et de liberté.

 2. Un autre outil très simple qui ne coûte aucun effort physique et qui est à la portée de chacun de nous, peu importe où l’on est et ce que l’on fait: se recentrer sur l’instant présent; ressentir ses sensations, sa respiration, optimiser sa posture (si vous ne savez pas comment faire, retournez au point 1 !), ce qui a pour effet de rediriger l’esprit et de neutraliser son agitation et ses préoccupations. Ainsi, on retrouve le calme en soi.

 3. Créez un espace intérieur qui permet de revenir vers ce refuge à tout moment, cette pratique est souvent appelée méditation. Cela demande un effort de discipline et de concentration.

 Plus la concentration s’intensifie sans tension, plus l’état méditatif commence à rayonner. La méditation est donc un état qui survient ou pas, et non pas une pratique en tant que telle comme souvent décrite. Dans les 2 cas, cela nous apporte un profond bien-être. Prendre un temps pour soi, quelques minutes au début puis plus longtemps ensuite, assis ou allongé, pour ne rien faire d’autre qu’observer et identifier ce qui se passe en soi, dans son corps, dans sa tête, dans son coeur, est une technique simple et très efficace si cela est fait régulièrement.

 4. Dernière chose, et pas la moindre, déployez les qualités du coeur: l’amour, la compassion et la bienveillance envers soi dans le quotidien (s’aimer et prendre soin de soi, se pardonner etc.) pour pouvoir ensuite les étendre aux autres et au monde qui nous entoure.

 Et vous, quels sont vos outils pour vous libérer de votre prison intérieure? Merci de nous partager votre expérience dans la boîte à commentaire ci -dessous!

 

1 Commentaire

  1. Marielle

    ‘’la nature est de répéter le plaisir qui ne demande aucun effort…’’
    Tellement juste! Commencer par mieux maîtriser mon heure de mon réveil 😉 pour me libérer des tensions qui peuvent apparaître dès le lever du jour !#mamanpressée 😉
    Merci pour l’article. Inspirant !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

Share this post with your friends!